Santé

A quel âge est on senior ? De nombreuses réponses…

A quel age est on senior

A quel âge est on senior ?

Senior, c’est un mot propret pour évoquer le grand âge, le grand méchant mot qui fait peur à tous ceux qui ont des difficultés à évoquer la vieillesse. A quel âge est on vieux, pardon senior ? On s’est donc penché sur la question. On a alors découvert qu’il n’y avait pas une mais plein de réponses. Nous les partageons avec vous !

On ne dit plus « vieux », on dit « senior ». C’est mieux, c’est plus dans l’air du temps, cela fait moins peur.  Et c’est peut-être l’un des paradoxes de notre société. On vit plus vieux, plus longtemps et mieux. On a, peut-être plus que dans le passé, du mal à accepter d’être une personne âgée. Alors qu’est-ce qu’être « vieux » ? A quel âge est on senior et avons-nous le droit à ce qualificatif ? Petit tour d’horizon d’un mot, qui cache des réalités bien disparates… Voyage au pays des seniors.

Senior : définition unique ou plusieurs définitions ?

Car il n’y a pas un senior, un profil type, une échéance à passer qui nous fait d’emblée entrer dans cette catégorie tant redoutée du 3ème âge. En fait, selon le contexte, le terme de senior se réfère à un âge bien différent.

Point de vue de l’administration

♦ Pour l’état, l’administration, les collectivités locales, c’est simple, enfin presque. On devient senior quand on passe le cap de la soixantaine. C’est à partir de ce seuil en effet que l’on peut prétendre à certaines réductions (la fameuse carte Vermeil de la SNCF, devenue carte senior, puis senior +) ou bien à certaines aides liées au vieillissement, comme l’allocation personnalisée d’autonomie. Pour le minimum vieillesse, il faut pousser jusqu’à 65 ans.

♦ Pendant longtemps, ce cap de la soixantaine a coïncidé avec le passage à la retraite. C’est de moins en moins vrai aujourd’hui. Sous la pression des baby boomers, devenus papy boomers, l’âge de la retraite ne cesse de reculer. On peut être un senior aux yeux de l’administration et encore un actif. Et d’ailleurs, il n’y a plus un seul âge de départ à la retraite mais plusieurs : le minimum (62 ans), le maximum (70 ans), et celui de la retraite à taux plein (variable, mais 67 ans maximum).

Du côté de l’employeur

♦ L’affaire se corse encore si on prend le point de vue de l’employeur. A partir de 45/50 ans, les salariés ont droit aux fameux entretiens de mi-carrière. Menés avec une très grande finesse, ces entretiens sont particulièrement mal vécus par les quinquas. Le sociologue Serge Guérin, spécialiste du vieillissement va même jusqu’à parler de « conventions obsèques sociales » pour désigner ces entretiens ! Plus féroces encore, les chasseurs de tête, ont tranché dans le vif : 45 ans, c’est l’âge fatidique.

Dans le monde du marketing

♦ A l’affût de nos modes de consommation, les marketeux  estiment que c’est à partir de 50 ans que nous modifions nos comportements d’achat et notre manière de vivre. Les seniors représentent pour ces experts une proie de choix, surtout s’ils ont pu amasser un capital d’expérience. Et mieux encore, d’espèces sonnantes et trébuchantes !

Une approche médicale

♦ Il faut l’approche scientifique et la sagesse du corps médical pour prendre un peu de recul. L’appellation de senior est ainsi repoussée jusqu’au moment où apparaissent véritablement les symptômes du vieillissement. Les sages en blouse blanche estiment que c’est autour de 70 ans que cette mutation s’opère.

♦ Enfin, dans ce monde peu indulgent pour notre corps qui vieillit, ce sont les sportifs qui emportent la palme de l’ostracisme. Net et radical, le couperet tombe ainsi à 23 ans pour les athlètes…

A quel âge est on senior alors ?

Pas facile de s’y retrouver. «Pour définir un senior, dans nos sociétés très normatives, on cherche toujours avec une borne d’âge, alors qu’il faut avoir une approche sociologique», explique Serge Guérin. Ce dernier distingue l’environnement social (c’est-à-dire l’âge de la personne par rapport à l’âge des personnes de son entourage) et le regard social (le regard porté sur la personne comme senior ou non).

Senior selon l’environnement social

Bonne nouvelle ! La population française vieillit ! Et donc, plus les personnes âgées sont nombreuses dans notre environnement, plus nous sommes relativement jeunes ! Eh oui ! C’est ce qui explique qu’un trentenaire qui était considéré comme un vieillard au moyen-âge, fait figure de jeunot dans notre société.

En France, en 2017, l’espérance de vie est de 85,3 ans pour les femmes et de 79,5 ans pour les hommes.  En la matière, l’égalité est en bonne voie. L’espérance de vie des femmes a augmenté de 3 ans en 20 ans, tandis que celle des hommes a progressé de 5 ans. Résultat : l’écart entre les 2 sexes tend à se réduire (1). A ce rythme, on estime qu’en 2050, un français sur 3 aura plus de 65 ans. Tous seniors, ou presque, c’est notre avenir !

Senior selon le regard social

Une étude récente menée par Vivavoice (2) montre que la perception de l’âge varie selon le point de vue. A la question «A quel âge est on senior en France», les réponses différent grandement.

  • 57 ans s’il s’agit de la vie professionnelle;
  • 64 ans aux yeux de  la société et …
  • 68 ans pour la vie personnelle !
  • Et il est vraiment réjouissant de voir que c’est le regard porté sur soi, le regard intérieur, qui repousse le plus l’âge fatidique.

L’âge des seniors et l’âge ressenti

A quel age est on senior
Du 100% Résidentiels !

Car plus on avance en âge, plus on se rajeunit intérieurement. A 40 ans, on se sent trentenaire, à 50 ans on s’en donne 38, et une personne de 70 ans va s’alléger de 20 ans !

Espérance de vie rallongée, évolution des mentalités et des comportements… La liste des bonnes raisons de se rajeunir ne manque pas, en effet. Les seniors d’aujourd’hui ne correspondent d’ailleurs en rien à leurs aînés. Encore actifs ou jeunes retraités, ils profitent le plus possible d’une vie allégée en contraintes professionnelles et personnelles pour s’autoriser voyages, vie amoureuse, etc.

Ado, quadra, senior : il n’y a pas d’âge pour réinventer sa vie, c’est très bien ainsi ! Et si être senior c’était le nouvel âge d’or ?

(1) Source Insee Tableaux de l’économie française 2018.
(2) Etude réalisée par l’institut Viavoice pour le Groupe AESIO. Interviews réalisées en ligne du 29 mars au 4 avril 2018, auprès d’un échantillon de 1001 personnes. 

Ce dossier pourrait également vous intéresser : Oser être soi pour bien vieillir

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié.

Vous devriez aimer

vivre en residence seniors demander un devis

Lire la suite