On en parle

L’accompagnement des personnes âgées

L'accompagnement des personnes âgées

Accompagnement des personnes âgées : tout pour bouger !

Faire ses courses, aller chez le médecin ou le coiffeur, retrouver des amis, s’offrir une sortie : les seniors ont besoin et envie de se déplacer. Et c’est bien ainsi ! Qu’ils soient utilitaires ou liés à des loisirs, ces déplacements contribuent en effet à un bon équilibre de vie. Cependant, l’âge venant, les seniors rencontrent des difficultés grandissantes pour organiser ces déplacements. Pour répondre aux besoins des personnes âgées et combattre l’isolement social, différents dispositifs d’aide au transport ont été mis en place. Ce dossier vous propose de faire le point sur les principales solutions qui existent pour accompagner les seniors dans leurs déplacements.

Les acteurs locaux de l’aide au transport

A l’échelon local, différents acteurs se mobilisent en faveur de la mobilité des seniors : départements, communes, associations… Leurs actions visent toutes à préserver le plus possible l’autonomie des personnes âgées, notamment dans leurs déplacements, quand la conduite devient problématique.

Les services proposés sont des transports, soit à la demande (taxi individuel ou collectif), soit réguliers. C’est ainsi par exemple qu’il existe dans de nombreuses villes des navettes pour se rendre au marché, à la gare et dans bien d’autres lieux.

Des associations proposent aussi localement des solutions adaptées aux personnes âgées. Ainsi à Saint-Brevin-les-Pins, Mobilité Solidaire Sud Estuaire met en relation depuis 2016 des personnes dépourvues de moyens de déplacement et des bénévoles prêts à les transporter. Les conducteurs offrent de leur temps et utilisent leur propres véhicules. Une initiative exemplaire qui associe mobilité et lien social !

Pour ces différentes propositions, les conditions d’éligibilité varient. Il peut être tenu compte des ressources financières et du degré d’autonomie de la personne, parfois l’âge est le seul critère. Quant aux conditions tarifaires, elles vont de la prise en charge partielle à la gratuité totale, en passant par une participation aux frais. Dans tous les cas, le service rendu est bien réel et la solution s’avère avantageuse pour le bénéficiaire.

Pour savoir ce qui est proposé localement, le plus simple est de contacter le CLIC (Centre Local d’Information et de Coordination) le plus proche. A défaut, vous pouvez également vous adresser au CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de votre commune, aux services de votre Conseil Départemental, voire à la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH).

Les organismes d’aides à la personne

Pour faciliter la vie des personnes âgées, les organismes d’aides à la personne sont des partenaires aussi précieux qu’indispensables. En complément des services d’aide à domicile, ils incluent très souvent des services de transport adapté.

Un salarié de l’organisme peut ainsi accompagner la personne âgée depuis son domicile jusqu’à la destination choisie. Cet accompagnement personnalisé est rassurant pour un senior en perte d’autonomie ainsi que pour ses proches. On peut y recourir lors de difficultés ponctuelles (après une chute, à la sortie d’hôpital…) ou régulièrement lorsque des troubles plus durables s’installent. Ces prestations d’accompagnement des personnes âgées contribuent à soulager les aidants très sollicités.

Pour connaître les structures qui proposent ces services, renseignez-vous auprès du CLIC ou consultez l’annuaire des services à la personne. Concernant plus spécifiquement la prise en charge des transports pour des rendez-vous médicaux, interrogez votre CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie) ou l’organisme de protection sociale dont vous relevez.

Le coup de pouce

Sortir +

Le service Sortir + est proposé depuis les années 2010 par les caisses de retraite complémentaire AGIRC et ARRCO. Il est  aujourd’hui étendu à la quasi-totalité des caisses de retraite complémentaire. Encore trop méconnu, c’est pourtant un un vrai coup de pouce pour l’accompagnement des seniors.

Ce dispositif est destiné aux personnes de plus de 75 ans qui perçoivent une retraite complémentaire sans conditions de ressources. Des Chèques Emploi Service Universel (CESU) préfinancés permettent de financer des prestations d’accompagnement par un professionnel agréé depuis le domicile et éventuellement l’utilisation d’un moyen de transport.

Chaque bénéficiaire a droit à 3 chéquiers d’un montant de 150 € par an, soit un maximum de 450 €. Une participation financière est demandée : 15 € pour le premier chéquier, 20 € pour le deuxième, 30 € pour le troisième. Le coût de chaque sortie est déterminé avec le conseiller lors de sa préparation. Le prix dépendra de la distance, du temps nécessaire et du mode de transport éventuel.

Pour en savoir plus sur le service Sortir +, renseignez-vous auprès de votre caisse de retraite complémentaire.

La SNCF aux côtés des seniors

Pour les personnes handicapées et à mobilité réduite, la SNCF propose le service Accès Plus. C’est un service gratuit d’accueil en gare au départ et à l’arrivée (mais non pendant le voyage). S’il n’est pas conçu exclusivement pour elles, ce service répond aux besoins des personnes âgées, en particulier lors des vacances.

Concrètement, vous êtes accueilli à la gare au moins 30 minutes avant le départ de votre train muni de votre billet. Un agent est chargé de vous conduire jusqu’à votre train et de vous installer à votre place. Le portage de votre bagage est également prévu (un seul et de moins de 15 kg). A destination, le même service peut vous être assuré : jusqu’à votre point de rendez-vous ou pour la correspondance si elle se fait dans la même gare.

Pour savoir si ce service est disponible dans une gare et connaître les équipements d’accessibilité dont elle dispose,  consultez  accessibilité gare par gare.

La SNCF propose également un service payant domicile-train ouvert notamment aux personnes de plus de 60 ans. Son plus : il prévoit un accompagnement des personnes âgées très personnalisé. L’accompagnateur vient vous chercher chez vous, vérifie que tout est en ordre (eau, gaz, etc), prend en charge vos bagages et même votre animal de compagnie. En gare, il vous accompagne jusqu’à votre place assise. Vous pouvez réserver le même service à la gare d’arrivée. Dans ce cas l’accompagnateur vous conduira jusqu’à votre destination finale.

Pour plus d’informations sur ces différents services, renseignez-vous en gare ou sur le site internet de la SNCF.

La Carte Mobilité Inclusion

La Carte Mobilité Inclusion ou CMI est destinée à aider les personnes âgées et les personnes handicapées dans leurs déplacements. Elle contribue donc à ce titre à la mobilité des seniors. Il existe 3 CMI différentes : la CMI stationnement, la CMI priorité et la CMI invalidité. Un titulaire peut détenir au maximum 2 cartes CMI. La CMI est gratuite et permet également de bénéficier de réductions, sous conditions, dans les transports (SNCF, Air France notamment) et d’avantages fiscaux.

A noter : la CMI stationnement remplace l’ancienne carte de stationnement et est plus sécurisée. Elle donne droit de stationner sur les places réservées aux personnes handicapées.

Pour demander la CMI, consultez le lien en cliquant ici.

Le covoiturage aussi

Plébiscité par les jeunes à sa création, le covoiturage séduit aujourd’hui toutes les générations, y compris les seniors. Moins de fatigue, des coûts réduits, une présence rassurante tout au long du trajet, les personnes âgées et leurs proches ont bien compris les intérêts du partage d’un véhicule.

A noter : depuis peu on voit apparaître des projets de plate-formes de covoiturage dédiées aux seniors, répondant spécifiquement aux besoins des personnes âgées.

Accompagnateur à la mobilité

Face à la demande grandissante d’accompagnements, des professionnels se destinent spécifiquement à ce service. C’est ainsi qu’est né le métier d’accompagnateur à la mobilité. Les prestations peuvent varier : de la préparation du voyage, à l’accompagnement en transport en commun et jusqu’à la conduite en véhicule individuel (de l’accompagnateur ou de la personne accompagnée).

S’il existe bien un diplôme spécifique, aucune formation n’est pré-requise. Le permis de conduire est bien entendu indispensable en cas d’utilisation d’un véhicule. Une formation aux premiers secours peut être bienvenue. Plus que tout comptent les qualités personnelles : ponctualité,  bienveillance, patience. L’accompagnement des personnes âgées nécessite en effet une très bonne organisation et très grande attention à la personne.

On le voit, les aides à la mobilité des seniors existent bien ! Reste à les faire mieux connaître. Nombreuses sont les personnes qui pourraient bénéficier de ces différents dispositifs mais qui en ignorent l’existence ou n’osent pas en faire la demande. La solution : aider les personnes âgées à se familiariser avec ces nouveaux fonctionnements, comprendre leurs souhaits et réticences. Tant il est vrai que la mobilité des seniors passe aussi par l’échange et le partage.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié.

Vous devriez aimer

vivre en residence seniors demander un devis

Lire la suite