Résidences seniors

Hébergement temporaire des personnes âgées

hebergement temporaire pour personnes agees

Séjour temporaire : une solution adaptée aux seniors pour mieux vivre le présent

Problème de santé, accident de la vie… pour faire face à ces moments difficiles, la solution de l’hébergement temporaire pour personnes âgées est une formule qui rencontre un vif intérêt. On estime que plus de 8000 personnes y ont recours en France .

« Bien qu’ils soient minoritaires, les séjours en accueil de jour ou en hébergement temporaire deviennent plus fréquents » constate la DREES (1).

En réponse à cette demande et sous l’impulsion des pouvoirs publics, les places d’hébergement temporaire pour personnes âgées progressent et se diversifient. Autant de bonnes raisons de s’intéresser à cette formule qui rassure les seniors et leurs proches.

Pourquoi avoir recours à une location temporaire ?

Pensé pour une durée courte, le logement provisoire, qui prend très souvent la forme d’une location temporaire, est la solution idéale pour faire face à l’imprévu, une difficulté passagère ou toute autre raison qui ne permet pas à la personne âgée de rester chez elle.

  • Après une hospitalisation

La crainte de se retrouver seul, les difficultés à organiser la vie quotidienne, une baisse du moral viennent parfois compliquer le retour à domicile. La maison de repos pour personnes âgées permet de faire la transition entre la prise en charge complète à l’hôpital et le retour au domicile. Cette période transitoire peut également être utile pour mettre en place l’organisation qui sera désormais nécessaire  : aide à domicile, portage de repas, adaptation du logement…

  • Aménager le domicile

L’âge venant, il est souvent nécessaire d’adapter le logement. Non seulement pour le rendre plus confortable mais aussi pour le sécuriser et répondre aux problèmes de motricité. Les travaux peuvent durer quelques jours, voire s’étaler sur quelques semaines. Ce qui peut être difficilement compatible avec une vie sur place. Surtout pour une personne âgée, plus sensible aux désagréments du bruit et aux perturbations de son environnement quotidien.

  • Soulager les proches

Le placement temporaire pour seniors peut aussi s’envisager pour répondre aux besoins des aidants qui assurent une présence régulière auprès des personnes âgées. Ce recours à un tiers peut être nécessaire parce que leur état de santé ne leur permet pas d’apporter l’aide habituelle, tout en ayant l’assurance que la personne âgée sera bien accompagnée. Ce passage de relais est aussi indispensable aux aidants pour préserver leur équilibre de vie (risque d’épuisement physique et/ou psychologique) ou tout simplement parce qu’ils ont le souhait de partir en vacances. C’est le principe de l’aide au répit, désormais reconnue par les pouvoirs publics.

  • Se sentir entouré

Le séjour temporaire pour personnes âgées est aussi aussi synonyme de réconfort et de proximité pour les seniors. Certaines personnes y ont recours régulièrement, notamment à la mauvaise saison, préférant la chaleur et la facilité de vie d’un hébergement collectif à la solitude de leur logement individuel.

Parfois, ce sont les événements de la vie qui précipitent la décision. Le décès du conjoint est ainsi l’une des premières raisons du recours à l’hébergement temporaire.

hebergement temporaire pour personnes agees
Elphie et son maître vivent paisiblement en résidence seniors

Des solutions de logement temporaire très diversifiées

A la diversité des motivations, répond une très grande diversité de l’offre d’accueil.

Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD)

Pour les personnes ayant besoin d’un suivi médicalisé quotidien, l’EPHAD est une structure adaptée. La plupart d’entre eux proposent des places en hébergement temporaire. La durée peut aller de quelques semaines à plusieurs mois. Certains EPHAD se sont spécialisés dans l’accueil temporaire. Peu nombreuses, ces structures temporaires axent leurs services pour favoriser le retour au domicile. Attention, les modalités d’admission en EPHAD peuvent parfois être longues.

Résidences pour seniors autonomes

D’autres structures s’adressent aux personnes plus autonomes, ce sont les résidences autonomie ou les résidences services seniors. Elles conviennent notamment pour les séjours temporaires de personnes en convalescence ou dont l’état de santé ne nécessite pas un suivi médical lourd. Très souvent la pension complète est de mise, elle permet au résident temporaire de se reposer pleinement et facilite son intégration. Un des plus des résidences seniors est leur programme d’animations. Lire également « Séjour de courte durée en résidence seniors ».

Certains établissements ont l’avantage de proposer une animation quotidienne : un bon rythme pour stimuler les résidents et favoriser les échanges. Dans ces conditions, l’hébergement temporaire devient un moment privilégié pour repenser son organisation quotidienne, et pourquoi pas envisager un déménagement ultérieur. Les dossiers de demande d’hébergement temporaire varient d’un établissement à l’autre : renseignez-vous au cas par cas.

Famille d’accueil

Une autre solution est l’accueil familial. Très personnalisée, cette formule suppose une bonne entente entre l’accueillant et la personne hébergée puisque cette dernière va s’intégrer dans la vie de famille. Les repas sont notamment partagés. Elle bénéficiera d’une chambre mais aura également accès aux pièces de vie commune : salle à manger, salon, salle de bain. Cette formule est encore peu répandue en France et de fait très méconnue. Les modalités sont variables mais encadrées. Les accueillants se doivent notamment d’être agréés par le Conseil départemental.  L’hébergement temporaire en accueil familial se matérialise par un contrat qui doit être conforme au modèle national. Pour s’assurer d’un bon accord, il est prudent de bien échanger avec l’accueillant.

Un accompagnement financier

Différents dispositifs existent pour financer le coût d’un séjour temporaire.

  • APA – L’Allocation personnalisée d’autonomie
  • L’activation du droit au répit
  • ASH – L’Aide sociale à l’hébergement
  • APL – L’Aide personnalisée au logement

Des aides spécifiques peuvent également avoir été mises en place localement. Renseignez-vous auprès de votre point d’information local ou auprès de votre conseil départemental sur les aides en vigueur dans votre département. Bon à savoir : Les caisses de retraite complémentaires ou les complémentaires santé peuvent parfois prendre en charge une partie du coût de l’hébergement temporaire.

De la solution temporaire à la transition en douceur

Pour la personne âgée comme pour son entourage, l’hébergement temporaire peut être une source d’inquiétude bien légitime. Pourtant, lorsqu’elle est anticipée et partagée, cette formule de logement provisoire présente de nombreux avantages. Ce nouveau cadre peut permettre à l’hébergé de découvrir de nombreuses nouveautés (relations, services, activités). Ses proches vont également pouvoir en profiter pour avoir plus de temps disponible pour eux. Très souvent, le logement provisoire va ainsi se révéler être une première piste pour un logement ultérieur. Une transition en douceur et concertée, c’est ce que l’on peut souhaiter de mieux pour l’hébergé et son entourage.

hebergement temporaire pour personnes agees
Les Résidentiels – Château d’Olonne (85) – Résidence seniors

5 conseils pour un hébergement temporaire réussi

1/ Anticiper

Les places sont peu nombreuses, les dossiers à remplir parfois longs, il existe des listes d’attente. Si le recours a l’hébergement temporaire est planifié à l’avance, mieux vaut démarrer tôt les premiers contacts.

2/ Contacter votre point local d’information pour les personnes âgées

Également appelés CLIC (centre local d’information et de coordination gérontologique). Ces points d’informations sont précieux pour des premiers conseils et des aides sur les financements possibles. Se rendre sur le Portail national d’information pour l’autonomie
des personnes âgées et l’accompagnement de leurs proches en cliquant ici.

3/ Consulter le site internet dédié à l’hébergement temporaire et aux aidants

Ce site est géré par l’association GRATH  (Groupe de réflexion et réseau pour l’accueil temporaire des personnes en situation de handicap). Ce portail recense notamment de nombreux établissements ayant des places disponibles en hébergement temporaire.

4/ Se rendre dans plusieurs établissements

Rien de tel qu’une visite pour comprendre l’esprit et le fonctionnement d’une structure temporaire. Visiter les lieux, la chambre ou l’appartement proposé, les espaces communs y compris pour le restaurant, demander à voir le programme d’animations. Certaines résidences proposent même de tester le restaurant, à défaut demander à voir les menus de la semaine.

5/ Informer votre entourage

Proches, médecin et personnel médical et paramédical, aides à domicile sont autant de personnes qu’il faut prévenir de ce changement temporaire de domicile afin que la prise de relais se passe aussi fluidement que possible.

(1) Selon une enquête EPHA de la DREES (Direction de la Recherche, des Études, de l’évaluation et des Statistiques), l’accueil temporaire concerne 3% des offres d’hébergement pour personnes âgées. Soit environ 12 200 places à fin 2015. Entre 2011 et 2015 : 1 830 places d’hébergement temporaire ont été créées. Au total, fin 2015, 12 200 places sont proposées en hébergement temporaire et 15 550 en accueil de jour.  

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié.

Vous devriez aimer

vivre en residence seniors demander un devis

Lire la suite