On en parle

Niort Houellebecq : le double effet

Niort Houellebecq : le double effet

Niort Houellebecq : le double effet

De l’effet de surprise à l’effet médiatique, la belle réponse de Niort

« Niort, une des villes les plus laides qu’il m’ait été donné de voir ».

La phrase assassine, en page 45 de Sérotonine le dernier roman de Michel Houellebecq, en a révulsé plus d’un à Niort lors de la sortie du livre. Passé l’effet de surprise, la ville a décidé de surfer sur l’effet médiatique. Pas rancunier, son maire a invité l’auteur a venir visiter cette ville, dans laquelle visiblement il n’a jamais mis le pied. Si l’écrivain n’a pas daigné répondre, les journalistes eux se sont précipités.

Niort Houellebecq : la presse en parle

TF1, France 3 bien sûr, Le Monde, Libération et bien d’autres encore sont venus juger sur place ! Ceux qui n’ont pas fait le déplacement ont d’ailleurs mobilisé leurs correspondants ou rebondi sur la dépêche de l’Agence France Presse. Et l’acteur Lorànt Deutsch nous a produit une vidéo survoltée et survitaminée, bien à sa manière ! Presse écrite, radios, journaux télévisés, Niort à la une sur tous les fronts, quelle belle réponse !

Sur les réseaux sociaux, la machine à tweets s’est emballée. Certes, il y a eu quelques grincheux qui ont confirmé le regard morne du romancier. Mais il y a eu aussi et surtout une multitude d’anonymes qui se sont réveillés, prêts à défendre bec et ongles LEUR ville, Niort, et sa qualité de vie. Leur cri de ralliement – #NiortJeTaime – a claqué sur la toile !

Moi, j’ai adoré ce sursaut local. Cette fierté à énumérer les petits riens que le quotidien nous distille au fil des jours, et qui, mis bout-à-bout, font ce qu’on appelle la qualité de vie. J’adore cette annonce d’une start-up (une jeune pousse, ou si vous préférez une jeune entreprise qui œuvre dans l’univers des nouvelles technologies). Pour séduire ses futurs collaborateurs, elle leur fait miroiter ces instants bonheur glanés au fil des jours : le logement tellement plus grand et tellement moins cher que dans la capitale, les trajets facilités, le petit noir à moitié prix, et puis la mer à peine à une heure.

Niort une ville méconnue que l’on a plaisir à découvrir…

En effet, Niort c’est tout cela. Une ville méconnue que l’on a plaisir à découvrir. A moins de 2 heures de Paris et à quasi-égale distance entre Bordeaux, La Rochelle et Nantes. Le Marais Poitevin comme un beau poumon vert pour s’aérer en quelques minutes. Et aussi des bus gratuits pour circuler facilement et sans stress, un musée logé dans un ancien lycée qui étonne par la richesse de ses collections  Pour le shopping, un marché coloré où il fait bon flâner le jeudi et le week-end, des enseignes connues mais aussi des boutiques pépites qui mettent en avant les produits et les talents locaux : gastronomie, métiers d’art. C’est dit, ici on cultive décidément l’art de vivre… Et aussi une vie associative qui  bouillonne, concerts, festivals et autres animations en toutes saisons !

Niort, c’est aussi un formidable et imprenable Donjon, une belle esplanade en centre-ville, la Brèche, idéale pour des événements festifs, une médiathèque et un conservatoire en cours de rénovation, des projets à foison pour redonner vie et éclat à différents quartiers…

…une ville où il fait bon vieillir

Régulièrement citée dans le top 50 des villes françaises où il fait bon vivre et travailler, Niort est aussi une ville où il fait bon vieillir. L’association « Retraite Heureuse » s’attache à le démontrer avec un guide à l’appui qui fourmille de bonnes idées et renseignements pratiques !

Oui, il peut donc aller se rhabiller le personnage maussade de Houellebecq. Moi à Niort, j’ai ainsi trouvé une ville à taille humaine et attachante. Mais chut, gardez-le pour vous.

Quelques articles sur Niort Houellebecq

Niort Houellebecq : le double effet

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié.

Vous devriez aimer

vivre en residence seniors demander un devis

Lire la suite