On en parle

Zoom sur les arrière grands parents

Zoom sur les arrière grands parents

Les arrière grands parents au premier plan

On ne parle jamais d’eux, ou si peu, et pourtant ils sont de plus en plus nombreux. Eux, ce sont les arrière grands parents. S’il existe pléthore d’études et enquêtes sur les grands-parents, rares sont les médias qui s’intéressent aux bisaïeux. On les croise parfois dans les pages locales de la presse quotidienne, photographiés à l’occasion d’un événement qui célèbre leur longévité : 100ème anniversaire, noces d’or… Seule Elizabeth d’Angleterre, avec ses bibis et manteaux délicieusement assortis, a la faveur régulière des journalistes.

Pourtant de nombreuses familles comptent désormais 4 générations. Chacune d’entre elles, à commencer par la plus ancienne, mérite bien qu’on s’y intéresse, avec ou sans royal patronyme.

Ils sont notre mémoire…

Pour ma part, j’avoue que j’ai un faible pour les arrière-grands-parents. Parents d’enfants aux tempes grisonnantes, ils me touchent. A l’époque où les seniors prennent parfois des allures de juniors, j’aime qu’ils soient les garants d’un autre temps, la mémoire certes parfois défaillante, de nos familles. Ils nous racontent ces jours où l’Histoire, avec sa majuscule, venait se mêler à d’autres histoires plus ténues d’amours et de désamours.

Parfois si fragiles qu’on les croirait de porcelaine, les bisaïeux me sont précieux. J’aime les entendre égrener les souvenirs d’une époque où l’on cultivait son jardin mais aussi un art de vivre au quotidien. Ces temps sans ordinateur ni téléphone portable où les veillées tissaient des liens autrement plus forts que les réseaux sociaux aujourd’hui.

et nos repères !

Même affaiblis par le grand âge, ils représentent un véritable repère pour des familles aux trajectoires multiples, parfois recomposées, souvent éclatées géographiquement. Et ce sont peut-être les jeunes générations qui manifestent le mieux leur attachement. En témoigne cette gazette imaginée par deux trentenaires pour permettre aux membres d’une même famille de communiquer avec leurs aînés. Une idée astucieuse et généreuse, qui relie les générations, pour le bonheur de tous !

Autres articles qui pourraient également vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié.

Vous devriez aimer

vivre en residence seniors demander un devis

Lire la suite